Home Qui sommes nous? Les missions

Les missions de SparkAngels

Accompagner la vie numérique de chacun par la mise en place d'éco-systèmes de transfert instantané de savoir-faire par partage d'écran.

 

Faciliter l'intervention instantanée


SparkAngels simplifie la vie numérique des individus en permettant le coup de pouce instantané que l'on attend tous lorsqu'un problème d'usage apparaît et sans avoir à décrire ce qui se passe  :

  • En montrant mon écran à distance, plus besoin d'expliquer mon environnement, je montre directement mon problème !
  • En voyant l'écran distant,  je peux montrer comment faire instantanément, je peux aider plus rapidement.

Partager le savoir-faire


SparkAngels mobilise le formidable réservoir de savoir-faire détenu par les internautes, au bénéfice de tous :

  • Chacun, à son niveau, peut mettre ses compétences à profit de ceux qui en ont besoin. A la question "Comment faire ?" Il y a forcément quelqu'un qui sait.
  • Chacun peut trouver exactement la personne qui pourra l'aider et enregistrer son accompagnement pour gagner en autonomie

Valoriser les compétences


SparkAngels permet la valorisation et la monétisation des compétences numériques au profit de ceux qui ont la compétence mais aussi au bénéfice de ceux qui en ont besoin :

  • Les accompagnateurs se font rémunérer au tarif qu'ils fixent qui leur permet d'avoir une activité souple d'appoint pour arrondir leurs fins de mois.
  • Pour les accompagnés, les prix sont divisés par 4 par rapport aux autres offres puisque presque tous les coûts annexes disparaissent (pas de déplacement, de gros logiciel à installer, et un temps d'intervention ajusté au plus court, ...) !

Accompagner en confiance


SparkAngels permet le développement d'une relation de confiance :

  • En sélectionnant un accompagnateur, je sais exactement à qui j'ai à faire, s'il est fiable, s'il habite près de chez moi... et je n'ai pas besoin de lui donner le contrôle de mon ordinateur pour qu'il me montre comment faire.
  • Je peux développer des relations riches avec mes clients, adapter mes prix, les fidéliser, faire partie de leur réseau d'accompagnement 
 
Nous sommes de plus en plus nombreux à nous "connecter". Mais devant cet ordinateur, censé être intuitif et convivial, nous nous retrouvons souvent seuls, et parfois perdus. Non pas à cause de la machine ou du logiciel qui se trouve dedans mais quelquefois parce que que nous avons du mal à trouver notre chemin dans l'internet du quotidien. 
 
Certains d'entre nous sont désintéressés par la technologie, qui doit impérativement s'effacer derrière les usages qu'elle rend possible ; sans quoi, nous la délaissons, ou la sous-utilisons. Nous ne sommes pas tous prêts à passer du temps et de l'énergie à nous auto-former, à défricher nous-mêmes un univers numérique qui nous semble étrange et hostile, n'y étant aucunement familiarisés.

Autrement dit pour lutter contre l'e-exclusion, il ne suffit pas de pousser les gens à se connecter, mais il s'agit d'opérer un réel suivi en aval. C'est d'aide immédiate et récurrente dans des tâches concrètes dont les usagers ont besoin aujourd'hui, pour réaliser leur transition numérique. En bref, un accompagnement numérique durable.

Ainsi, le créneau de l'assistance informatique, s'il est plus pertinent que jamais, a aussi changé de nature : il prend la forme de micro-services (des interventions courtes sur des problèmes ciblés d'usage) et s'inscrit dans la durée (pas de formation unique mais des interventions à la carte, un suivi dans le temps).De plus, tandis que les progrès de l'informatique font de l'ordinateur un outil aux possibilités de plus en plus nombreuses, il n'y a plus vraiment de clivage franc entre "ceux qui savent faire" et "ceux qui ne savent pas faire". Chacun possède ses compétences et ses lacunes :  le besoin d'accompagnement et la capacité à accompagner existent à tous les niveaux. 

Or, à ce nouveau type de demande, aucune offre ne correspond réellement

    • Les services d'assistance et de dépannage à domicile sont réservés à des interventions lourdes justifiant le déplacement du prestataire. 
    • Les centrales d'aide téléphonique (hotlines) sont spécialisées dans leur branche : elle n'ont ni vocation à répondre à des questions d'usage général, ni ne peuvent entretenir l'étendue des compétentes demandées ; de plus, de par leur nature centralisée, elles ne sont structurellement pas adaptées à un besoin multipolaire. 
    • La dernière option consiste à faire appel à un ami. C'est le premier réflexe que l'on a, et l'entraide numérique est le plus grand vecteur de diffusion du savoir-faire numérique à ce jour ; un excellent, par ailleurs. Mais cet ami n'est pas toujours disponible quand on a besoin de lui, et il n'est pas dit non plus qu'il ait réponse à tout ; sans parler de la difficulté qu'il y a de décrire au téléphone des procédures informatiques !

Ces nouvelles problématiques exigent que l'on créé une nouvelle offre adaptée à des enjeux qui ont évolué.

  • D'abord, il semble indispensable que de l'aide puisse être apportée à distance, en concordance avec des temps courts de service. 
  • Mais cette distance ne doit pas entraver le besoin d'associer support visuel et dialogue oral. En effet, décrire un cheminement sans pouvoir visualiser l'environnement dans lequel il s'inscrit et avec un vocabulaire spécialisé inégalement maîtrisé manque cruellement d'efficacité. 
  • Ensuite, elle ne peut pas être centralisée. A mille personnes correspondent mille usages différents. Au lieu d'une entité centralisée, on préférera l'idée de plate-forme mettant en relation un grand nombre de particuliers aux besoins, compétences et disponibilités les plus divers.
  • Enfin, elle s'inscrit dans la durée. Accompagnateur et accompagné auront souvent à faire l'un à l'autre, et doivent pouvoir développer une relation de confiance.
En agrégeant ces différentes considérations vient l'idée de télé-service numérique entre individus : une aide personnalisée et immédiate, de courte durée, de particulier à particulier mis en relation par le biais d'une plate-forme, appuyée sur un outil de partage d'écran et de prise de main à distance facilitant l'accompagnement. Ces particuliers ne sont pas anonymes mais sont clairement identifiés : on choisit exactement celui qui nous aide, celui à qui on fait confiance, que nos amis nous recommandent. Cette plate-forme a un nom : SparkAngels.